VINS et CHAMPIGNONS à SAUMUR 8 et 9 Octobre 2016

C'est en fin de matinée ce samedi 8 octobre, que Jean-Marc, Gina, Julien, Eric, Isabelle, Lilyane et Didier rejoignent Jean-Michel et Annick arrivés la veille en camping car au parc-expo du Breil à Saumur d'où partent les randonnées vins et champignons. Puis arrive Alain/frère de Jean-Michel qui c'est également inscrit à cette manifestation.

Après un rapide pique-nique, il est temps de nous préparer pour la randonnée vélo de cet après-midi pour les uns et pour la visite guidée de la villes pour les autres.

                                              Cliquer sur les photos pour les ouvrir en plus grand.

13h30, nous allons chercher nos feuilles de route pour le lendemain, au choix vélo (52/72 ou 102 km) ou marche   (5/10/13/19 ou 24 km).

14h00 : Les cyclistes prennent le départ de la randonnée découverte du Saumurois. Nous admirons tout au long de notre balade de belles demeures, nous longeons les bords de la Loire sous un ciel alternant entre nuages gris et rayons de soleil. Parcours plutôt roulant avec peu de bosses, un bon entraînement pour demain que c'est 66 km au compteur.

Pendant ce temps, Annick, Gina et Lilyane participent à la visite pédestre guidée de la ville de Saumur, cité équestre et militaire. Nous marchons dans la ville, passons devant l'école nationale de la cavalerie, voyons les manèges d'entraînements, contournons les bâtiments militaires, visitons l'église St Nicolas, puis nous nous arrêtons aux boules de fort, jeu typique d'Anjou. Les boules de fort sont en bois de cormier, mi-plates, cerclées de fer, dotées d'un côté           " faible " et d'un côté " fort " d'où son nom. Lancées sur une piste incurvée en résine de 25 m de long et de 6 m de large, les boules lestées du côté fort ne suivent jamais une trajectoire rectiligne : elles serpentent d'un bord à l'autre de la piste pour atteindre le maître (sorte de cochonnet). Après une démonstration faite par des initiés, nous avons la possibilité d'essayer à notre tour. Gina, téméraire lance sa boule de fort, qui se place pas très loin du maître et obtient le meilleur résultat des participants de sa partie. Ensuite nous arpentons les rues, passons dans le marché mais pas le temps de flâner si nous ne voulons pas perdre notre groupe. Nos pas nous mènent ensuite place St Pierre avec ses maisons à colombages et son église que nous visitons. A présent nous montons jusqu'au château de Saumur, forteresse du XIII éme siècle surplombant la ville, château-palais des Ducs d'Anjou, d'où nous avons une jolie vue dégagée sur la Loire et la ville. Puis nous arrivons à la maison des compagnons où de jeunes apprentis taillent devant nous de gros blocs de pierre. Maintenant nous flânons le long de petites rues en admirant nombre d'hôtels particuliers en pierres de tuffeau blanches. Nous nous arrêtons au jardin public encore bien fleuri en cette saison et regagnons le parc-expo du Breil à 17h45 où nos cyclistes déjà rentrés de leur balade patientent en nous attendant.

                                                              

 

19H30 : Après une bonne douche à notre hôtel, nous arrivons au Grand Bleu où Annick et Jean-Michel ont pris la précaution la veille de nous réserver une table pour la soirée. Ambiance amicale et bonne table tout au long de ce dîner.

Dimanche 9 octobre, après un bon petit déjeuner à l'hôtel, nous nous retrouvons tous à 8h15 au parc-expo du Breil pour le départ des randonnées. Nos choix se sont portés vers les 102 km pour les cyclistes et les 10 km pour les marcheurs.

8h30, c'est parti pour notre équipe de cyclistes : Alain, Eric, Didier, Isabelle, Jean-Marc, Jean-Michel et Julien. Nous commençons par la traversée de ville de Saumur encore endormie et en mise en jambes la montée bien raide du château de Saumur. Puis nous arrivons dans une succession de coups de cul bordés de splendides vignobles où de petits villages s'entremêlent, un total dépaysement comparé à la veille, paysages semblables nous menant au premier ravitaillement et même après jusqu'aux caves Robert et Marcel au km 43 où une visite de la cave à vélo nous est proposée accompagnée d'une dégustation selon le goût de chacun avec un bon sandwich. Nous reprenons notre itinéraire sur une route plus classique qui nous amène au musée des blindés où nous faisons un rapide arrêt photos. A présent nous arrivons sur un parcours moins accidenté et vers le km 65 Eric et Isabelle nous quittent et suivent l'itinéraire de 72 km. Maintenant nous sommes sur une portion très roulante où nous trouvons le second ravitaillement et repartons tous les cinq en nous offrant une bonne partie de manivelles jusqu'aux caves Ackerman, là les bulles sont à l'honneur, mais dommage il ne nous est pas possible de déguster le rouge pétillant tant attendu et pourtant nous aurions eu envie de nous en offrir. A présent nous sommes tout près du parc du Breil, les derniers km se font en mode récupération. Nous rentrons contents de notre sortie, il est 13h45 lorsque nous retrouvons nos marcheuses. Mais quel ne fût pas notre déception devant le cadeau surprise remis à chaque participant à l'arrivée : Une petite boîte de champignons " Bonduelle " ! Et oui, ce n'est pas une plaisanterie, mais bien la réalité !

                                                   

                                                                          

De leur côté à 8h45 nos marcheuses Annick, Gina et Lilyane sont prêtes. La balade commence par la traversée d'un grand parc bordé par le Thouet, puis sur une voie verte et arrivons bientôt au vaste musée des blindés. Lieu impressionnant, rassemblant un large éventail de blindés français et étrangers, dont le TIGRE II, l'AMX 50, le PANZE II etc... Nous continuons notre parcours jusqu'au moulin de Vigneau où un ravitaillement nous est offert, sandwich rillettes et Saumur rouge sont appréciés. Ensuite notre périple nous mène aux caves de Grenelle, nous descendons dans la cave à 12 m sous terre et sillonnons l'ancienne carrière de tuffeau où murissent près de 4 millions de bouteilles en lisant les panneaux nous expliquant les étapes de fabrication du Saumur toute au long des galeries. A l'issue de cette visite nous avons droit à la dégustation, au choix Saumur brut, Saumur rosé ou jus de raisin pétillant, toutefois un peu déçues de n'avoir pas d'autres choix que les pétillants. Nous repartons cette fois à travers les vignes et grapillons au passage des grains de raisin rouge, plus ou moins sucrés selon les parcelles. A présent nous retrouvons les rues de la ville et rentrons au parc du Breil en suivant le fléchage bleu des marcheurs. Il est 12h45, nous allons chercher notre cadeau surprise annoncé à l'arrivée, et là, stupéfaction, on nous remet une petite boîte de champigons, c'est navrant. Vins et champignons annoncés, mais aucun champignon en vue lors de ces 2 journées passées à Saumur.

                                                           

                                                  

                                                                           

Après le déjeuner nous attendons plein d'espoir la remise des récompenses et la tombola. Mais pas de chance, beaucoup de régions et de clubs cités, mais pas les Hauts de France ni le VC Méru. La loterie était mince, 4 lots pour un total de 2450 participants cyclistes et marcheurs confondus.

                                                                                              

Après le verre de l'amitié, nous reprenons en covoiturage la route du retour. Il est 21h30, nous sommes de retour dans nos foyers.

                                                                                                                  Lilyane et Didier

image_2: