LACS DE LA FORET D'ORIENT - 8 et 9 AOUT 2015

RECIT : MORTEFONTAINE EN THELLE/MONGUEUX EN CHAMPAGNE

 

Ce samedi 8 août de bon matin, Jean-Pierre, Eric, Didier et leurs compagnes avaient rendez-vous à Mortefontaine direction Mongueux en Champagne.

Confiant sur le relief de notre balade et sous un ciel clément les 70 premiers km s'effectuent vigoureusement avec un vent  propice, jusqu'au moment où nous apercevons nos accompagnatrices qui nous ont dressé la table du petit déjeuner sur la place de l'église d'Acy en Multien.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         Nous nous remontons en selle plein d'entrain et pour la digestion un bon faux plat montant au programme. Puis une succession de villages sur les routes désertiques de la Brie Champenoise et ensuite une répétition de bosses qui ont eu raison de nos jambes et creusé nos estomacs. Donc urgence de déjeuner.

Alors au 135 ème km près de Tréfol, c'est dans un champs derrière un bosquet en retrait de la route que nous nous arrêtons pique-niquer avec plaisir et rechargeons nos batteries.

Réconfortés et bien décidés à boucler notre périple, nous repartons, mais vers le 170 éme km les choses se corsent.

A Romilly/S/Seine les sens interdits, la circulation et les défauts de signalisation nous font perdre nos voitures accompagnatrices et nous bifurquons de notre itinéraire ce qui nous a valu quelques km supplémentaires et fait chauffer nos portables avant de récupérer nos épouses qui elles avaient bien emprunté la route prévue.

Lorsque nous les retronvons enfin, la fatigue se fait sentir et le manque d'entraînement pour Eric devient de plus en plus pesant alors qu'une vingtaine de km nous reste à couvrir pour atteindre notre destination. Mais grâce à sa volonté et à sa détermination notre ami Eric réussi à se motiver pour boucler cette randonnée jusqu'au sommet de Mongueux aux termes de 210 km.

 

Puis c'est en voitures que nous rejoignons nos chambres d'hôtes à Bouy-Luxembourg prés des lacs de la forêt d'Orient, où nous nous retrouvons après une douche bienfaitrice autour d'un verre de rosé et d'une paëlla prévus par notre intendance dans une jolie salle à manger créée dans une ancienne étable.

Après une bonne nuit réparatrice, nous étions conviés chez les propriètaires pour un petit déjeuner convivial durant lequel le maître des lieux nous a fait un cours sur son métier d'agriculteur. Ensuite nous avons pris le chemin des lacs magrè un temps maussade.

A Géraudot, Eric, Jean-Pierre, Didier et Isabelle ont enfourchés leurs vélos et roulés sur la voie verte longeant les lacs jusqu'à Dienville, Monique et Lilyane en ont profiter pour s'offrir une balade pédestre sur ce même parcours en observant les oiseaux. Mais au retour la pluie apparue et sur un petit pont de bois Eric a glissé et chuté avant de remonter en selle où à l'arrivée nos infirmières improvisées se sont occupées de panser ses blessures avec les moyens du bord.

Nous avons déjeuné dans un petit restaurant en bordure du lac, puis avons visité la maison du parc où nous nous sommes documentés sur ces lacs réservoirs d'Orient, du Temple et d'Amance et de la flore et la faune très riches où plus de 265 espèces d'oiseaux ont pu être identifiées.

Dans le courant de l'après-midi, le soleil a fait son apparition, nous en avons profité pour découvrir l'autre rive des lacs et fait une agréable balade à pieds le long de la grande plage.

Vers 19 heures nous avons fait nos adieux au parc naturel régional de la forêt d'Orient et repris la route vers la Picardie.

Un grand merci à nos femmes qui nous accompagnent fidèlement dans tous nos délires cyclistes !

 

image_2: