Edito

Le cyclotourisme est un sport de détente, où l'on roule entre copains dans une ambiance sympathique

Pour faire tourner une section, il faut bien entendu des bénévoles.
Pour avoir été responsable de la section durant pas mal d'années, je sais que concilier les aspirations de chacun n’est pas chose facile.
Certains veulent préparer des brevets, ou des cols mythiques, d’autres ne veulent que rouler tranquillement entre amis.
Certains ont la capacité à grimper des côtes comme des jeunes , d’autres aimeraient bien, mais ne le peuvent pas.
Pas facile donc de concilier les envies et moyens de tout ce petit monde !

Pour ce qui est des week-ends ou des semaines à l’occasion d’un brevet, d’une concentration ou d’une région à visiter, il faut trouver et réserver des hébergements, négocier aussi un petit budget au près du président, faire les comptes-rendus, préparer et organiser les réunions, etc..

Tout cela pour dire que s’occuper d’une section de cyclotouristes demande de la passion et aussi du temps.

En fait, pas seulement !
Il faut aussi que chacun, consommateur ou acteur de la section fasse l’effort de composer avec les autres car dans le vélo comme dans la vie nous sommes tous différents.

Didier m’a remplacé il y a quelques années déjà à ce poste pas si facile que ça à gérer, et a donné, en compagnie de Lilyane son épouse, beaucoup de temps et de passion.

Il quitte son poste en cours d’année pour des raisons qu’il ne m’appartient pas de préciser ici ni de juger.

Je souhaite à Didier de bonnes et longues randonnées cyclistes et le remercie pour son dévouement.

 

Marc