SEMAINE ARDECHOISE - 11/18 JUIN 2017

CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES VOIR EN GRAND

Dimanche 11  Juin : Dans le courant de l'après-midi, Christine/Pierre, Christiane/Bernard, Monique/Jean-Pierre et Lilyane/Didier se retrouvent tous à Préaux au gîte qu'ils avaient réservé depuis décembre 2016 et prennent possession des lieux.

              

                                                                                 

Lundi 12 Juin : Ce matin, nos cyclos décident d'aller reconnaître le relief et partent monter le col du Buisson. Pendant ce temps, Mesdames recherchent une grande surface à Annonay pour remplir le frigo. L'après-midi, nous allons tous nous balader dans les gorges de la Cance et sa roche Péréandre.

Mardi 13 Juin : Ce matin, nous allons tous à Valence chercher Eric qui arrive par le TGV à10h10, mais comme d'habitude avec la SNCF le train se pointera avec 45 mn de retard. L'après-midi, nous avons programmé d'aller à la rencontre de la source de la Loire. En chemin nous nous arrêtons au Cheylard où nous déjeunons au restaurant en terrasse ombragée. Nous continuons notre périple dans ces monts d'Ardèche et arrivons au Mont Gerbier des Joncs qui culmine à 1551 m et découvrons à ses pieds la source de la Loire. De beaux paysages nous accompagnent aussi durant le chemin de retour. Nous arrivons à Saint-Félicien et allons retirer nos accréditations pour l'Ardèche verte du mercredi et l'Ardèchoise de samedi prochain et visitons le village des exposants.

                                                            

                                                                                                                  

Mercredi 14 Juin : Aujourd'hui nous sommes tous les 5 inscrits à l'Ardèche verte. 6 circuits au choix s'offrent à nous, allant de 57 km à 160 km selon la forme de chacun. Nous choisissons tous les 130 km/5 cols. Après quelques km nous tombons sur une pente d'environ 12 % qui fait très mal. Les ravitaillements sont rapprochés et nous en sautons certains. A l'un d'entre eux nous faisons la connaissance de Miss Ardèche. Bientôt l'un d'entre nous ayant présumé de ses forces commence à montrer de sérieux signes de fatigue ce qui va entraîner des péripéties et des déconvenues au sein de notre groupe. C'est sous l'orage que nous regagnons Saint-Félicien en fin d'après-midi. 

                                                    

Pendant ce temps, Mesdames font une promenade pédestre de 7 km en suivant le sentier d'interprètation autour du lac Devesset et y déjeunent au soleil puis décident de rentrer sans tardr le ciel s'assombrissant.

                                                                   

En soirée Jean-Pierre sort sa guitare et nous avons ldroit à un petit récital.

                                   

Jeudi 15 Juin : Aujourd'hui Monique et Jean-Pierre partent à Privas rendre visite à des amis. Le reste de " la troupe " se dirige vers Tournon-Saint-Jean où le train à vapeur de l'Ardèche nous attend. Ce voyage " historique " dans les gorges du Doux et la montagne ardéchoise porte le nom de " Mastrou ". L'excursion dure la journée. Pour les 28 km de montée, le train fait une halte à Boucieu-le-Roi et refait le plein d'eau. Vers midi, notre petit train à vapeur nous débarque à Lamastre où nous nous offrons un déjeuner au restaurant. A 13h30, nous sommes de retour à la gare pour écouter les explications sur le fonctionnement de ces locomotives Mallet à charbon et vapeur datant de 1837/1919. A 14h45, notre train repart vers Tournon. En soirée nous refaisons un tour au village des exposants à Saint-Félicien.

                                                             

                                                                                                                      

                           

                                                                                    

Vendredi 16 Juin : Ce matin, c'est visite de la cité du chocolat Valrhona à Tain l'Hermitage. Après 2 heures de visite, d'explications, de découvertes sur la fabrication et de dégustation de chocolat nous nous dirigeons vers Boucieu-le-Roi où nous déjeunons. A présent, 14h00 sonnent, au programme cet après-midi c'est vélorail. Nous montons 12 km en autorail et redescendons en vélorail. Une bonne partie de rigolade. 17 heures, une voiture part à Valence chercher Frédéric qui arrive en TGV. Pendant le dîner, Didier demande comment chacun voit son " ardéchoise " du lendemain, manifestation pour laquelle la plupart d'entre-nous se sont sérieusement entraînés depuis de longs mois. Et là, la conversation dégénère, en cause un fort ressentiment lors de l'Ardèche verte du mercredi étant resté en veille dans la tête de certains depuis deux jours. Quel dommage de ne pas s'être expliqué tranquillement entre hommes avant la veille au soir d'un jour que nous attendions tous depuis 7 mois ! L'ambiance et la cohésion du groupe s'en trouvent brisées, c'est une grande déception.

                                                                 

                                                                      

Samedi 17 Juin : C'est le grand jour ! Dès 6h30, nous sommes tous les 6 entrain d'attendre sur la ligne de départ. A ce moment là, nous avons encore tous le choix entre 6 circuits allant de 85 km à 278 km, tous ces itinéraires commençant par le même parcours sur les 25 premiers km en passant par le col du Buisson jusqu'à Lamastre. A 7H30 le départ nous est donné. En arrivant à Lamastre, Eric décide de tourner et suit le fléchage du Doux/85 km-2 cols. Ls autres continuent par le col des Nonières jusqu'au Cheylard au km 50 où les autres parcours se séparent. Alors Bernard, Jean-Pierre et Pierre tournent pour les Boutières/125 km-5 cols, tandis que Frédéric et Didier suivent les flèches de la Volcaniques/176 km-7 cols. Tous les villages sont en fêtes et nous accueillent chaleureusement avec de nombreuses animations, de la musique, des spectateurs et de nombreux ravitaillements. Aux alentours de 15h00, Eric, Bernard, Jean-Pierre et Pierre sont de retour à Saint-Félicien et regagnent le gîte en compagnie de leurs épouses venues les accueillir à l'arrivée. Lilyane reste sur la ligne d'arrivée en attendant Frédéric et Didier qui pointent à 17h30 heureux d'avoir atteint l'objectif qu'ils s'étaient fixés. Nous passons cette dernière soirée au gîte dans une atmosphère lourdre et tendue alors qu'elle aurait dû être une véritable fête.

                                          

Dimanche 18 Juin : Pour certains les vacances se poursuivent ailleurs, tandis que les autres reprennent la route des Hauts de France, contrariés, très déçus et bien tristes de cette fin de séjour si morose.

                                Cette année, 15 520 cyclistes étaient inscrits à l'Ardèchoise.

                                                                                                                       Didier Goubert

                                                                                                           Responsable section cyclotourisme